Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Ascencion du Huayna Potosi

25/09/2017 | La Paz, Bolivia | 8 commentaires |

Ascencion du Huayna Potosi

Le Huayna Potosi, qui culmine à 6 088 m d'altitude, est le sommet de plus de 6 000 m le plus accessible au monde. Son camp de base (4 750 m d'altitude) se situe à peine à 1h30 de La Paz. Chaussures avec crampons sont nécessaires pour grimper au sommet ainsi que piolet, baudrier, casque, vêtements spéciaux, frontale...
Après quelques hésitations (on s'est demandées si on n'était pas folles), la curiosité et l'attrait de la montagne ont été les plus forts : nous décidons de clôturer notre passage par la capitale avec un trek, dont l'objectif sera d'atteindre le sommet du Huayna et donc de dépasser les 6000 m ! Sachant que nous n'avons jamais utilisé de crampons ni de piolets auparavant, nous avons opté pour la version longue de 3 jours pour nous permettre de nous habituer un peu à la technique avant le moment fatidique. D'après les differentes agences que nous avons consulté "ça n'est pas facile mais pas difficile" (la phrase qui ne nous a pas du tout aidées ^^) et "c'est faisable avec une bonne condition physique même sans experience" (ça on ne sait pas trop si on l'a, mais si on n'essaye pas on ne saura jamais!)
 
Nous voilà donc parties le lundi 25/09 : rendez-vous 8h30 à l'agence pour essayer le matériel nécessaire à l'ascension, ou nous faisons également la connaissance d'Andreas, un allemand qui nous accompagnera tout au long des 3 jours. On n'y connait rien mais on essaye d'être attentives sur la qualité du matériel prêté (on réussira plus ou moins...), et une fois qu'on a tout reccupéré nous grimpons dans la voiture de Juan, qui nous mène au camp de base. Notre chauffeur est sympathique, il répond avec plaisir à nos inombrables questions sur la montagne et les paysages que nous voyons. Nous arrivons au camp pour le repas du midi et Juan repart en nous laissant entre les mains de Théo, notre guide. Après un bon repas, l'après-midi sera consacrée à l'entrainement avec tous les équipements. Pour cela, nous marchons environ 45 minutes pour atteindre 4 900 m d'altitude et trouver de la neige (si si, c'est mieux pour s'entraîner à marcher avec les crampons!). De là, on s'équipe puis nous faisons des aller-retour en montant et descendant une pente assez conséquente, sous les précieux conseils de Théo. Nous apprendrons même à tomber, glisser et se rattraper en plantant le piolet dans la glace!! Bref, nous prenons confiance pour le jour J. Théo nous fera même escalader dans la glace sous son assurance, mais ce ne sera pas au programme pour l'ascencion, dommage...(ou pas!!). Nous redescendons quelques heures plus tard au camp où nous allons passer la nuit. La soirée sera sympas, agrémentée de jeux de cartes avec Andreas, Theo et Adrien (un autre guide présent au refuge qui nous apprendra un nouveau jeu de carte trop cool, le pénalty).
Le mardi 26/09, debout 8h pour un copieux petit déjeuner (yaourt, fruits frais, dulce de leche, pain,...) et la préparation du sac pour monter au campement haut. C'est environ 10-15kg qu'il faudra porter pour atteindre ce deuxième refuge situé à 5 130 m d'altitude. Nous partons après le repas du midi avec un ventre bien rempli pour deux petites heures de montée. Arrivées un peu avant 15h, un goûté nous attend (décidemment, on ne fait que manger aujourd'hui). L'après-midi sera courte, nous devons nous coucher tôt car l'ascention se fait de nuit : réveil a minuit et départ a 1h du matin. Aussi, le repas du soir sera servi à 17h et nous allons nous coucher dans la foulée (vers 18h). Pour s'endormir, ce sera plus difficile en raison de l'heure, d'un mélange de stress et d'excitation, et aussi des premiers effets de l'altitude qui se fond sentir... Si une bonne acclimatation nous avait permis d'être épargnées jusque là (ce qui n'était pas le cas d'Andreas), cette nuit marque le début des ennuis. Gwen n'arrivera à s'endormir que très tard et Nono aura un méchant mal d'estomac.
C'est donc après une très courte nuit que nous nous réveillons à minuit le mercredi 27/09. L'estomac de Nono semble aller mieux et Gwen est plutôt en forme malgré peu de sommeil. Nous enfilons nos couches d'équipement et déjeunons un peu histoire d'avoir quelques forces supplémentaires pour le long périple qui nous attend (Nono n'a rien envie de manger (!!) mais se force un peu). A 01h du matin, nous entamons la marche dans la nuit et sous des flocons de neige qui ne laissent rien appaître de l'environnement qui nous entoure. Nous progressons par cordées de 3 maximum : dans notre cordée Théo se trouve à l'avant, Gwen au milieu et Nono derrière. Andreas est dans une autre cordée avec Adrien (le guide joueur de cartes). Théo nous impose un rythme parfait que l'on espère pouvoir suivre jusqu'au sommet. Malheureusement, à peine quelques instants après le début, nous ressentons toutes les deux des maux de ventre et des nausées qui puisent toutes nos forces. La montée devient vite un calvaire, à un tel point que nous pensons plusieurs fois rebrousser chemin. Théo nous encourage mais nous précise que la montée est encore longue et qu'il faut également penser à la descente qui nécessite une énergie importante. Il nous demande régulièrement si nous voulons/pouvons continuer. La première moitié de la montée nous paraît être une éternité... Nono n'est vraiment pas bien à cause du mal d'estomac revenu puissance 100 et de la nausée, et Gwen est à bout de force. Nous nous demandons intérieurement, encore et encore si on doit faire demi-tour. Puis nous arrivons à un mur, passage critique. C'est raide (presque vertical), la neige fraiche glisse, mais nous arrivons à passer et Theo nous dit que nous sommes à la moitié. Nous continuons et étrangement cette seconde moitié semblera moins longue (l'estomac de Nono lui laisse un peu de repis et Gwen a repris du poil de la bête), nous atteignons les 6 000 m. De là, il ne nous reste plus que 88 m de dénivelé, caractérisés par une crête assez raide. Nous sommes déjà fières d'avoir atteint les 6 000 m mais il nous reste un ultime effort à fournir. Au final, nous atteindrons le sommet a 6h20 du matin, après environ 5h de montée. Surplombant les nuages toujours présents, nous assistons au lever de soleil et même si la vue n'est pas dégagée au point qu'on aurait souhaité, c'est quand même magique d'assister à cela, fières d'avoir atteint ce p***** de sommet !!! Nous restons une vingtaine de minutes à regarder le paysage et faire des photos avant de repartir pour la descente (enfin c'est surtout Theo qui fera les photos, car nous on économise nos moindres forces). Cette fois-ci, nous pouvons regarder autour de nous, admirer le paysage et comprenons pourquoi on a tant galéré à la vue du chemin suivi... une partie est presque verticale!! Nous mettrons environ deux heures à redesendre au refuge, où nous arrivons hérintées. Nous n'avons plus de forces pour enlever nos équipements, n'avons pas d'appétit et voulons juste nous coucher et nous sentir mieux!!! Pour cela il faudra attendre encore un peu car après une petite heure nécessaire pour refaire nos sacs et essayer de manger (impossible), nous devons redescendre au camp de base avec nos gros sacs sur le dos. La descente impose une concentration particulière en raison des cailloux parsemés de neige qui rend le chemin glissant, de la fatigue et du poids porté. Nous arrivons au camp de base vers 10h du matin, totalement déphasées et crevées !!!
De là, le même chauffeur qu'à l'aller viendra nous chercher pour nous ramener à La Paz où nous arrivons en début d'après-midi. Nous récupérons nos affaires et décidons d'aller dormir dans le meilleur hostel qu'on ait eu jusqu'à présent (pour plus de détails, se référer à l'article sur La Paz!!!), pouvant profiter d'eau chaude, de bons lits et d'un petit dej trop cool (car on compte bien avoir retrouvé l'appétit...)

Les petites victoires :
- Quand tout le monde a mal au crâne à cause de l'altitude mais que toi tu es trop en forme. (ça ne durera pas malheureusement ^^')
- Quand tu réussis, après diverses missions de repérage puis de chapardage dans les restaurants ou auberges dans lesquels tu as séjourné, à constistuer une réserve de papier toilette suffisante pour les trois jours de trek à venir.


Les moments de solitude :
- Quand, alors que le premier jour de trek n'est pas terminé, ta pote revient des toilettes avec un air coupable en te demandant si "quoi qu'il arrive tu l'aimeras toute ta vie". Oui, elle a fait tomber l'integralité de la reserve de PQ dans les chiottes. Et qu'en plus, tu as quelques soucis intestinaux persistant.
- Quand au moment d'accrocher tes crampons sur tes chaussures, ton guide fait une drôle de tête, discute avec un autre dans une langue que tu ne connais pas et qu'il finit par te dire que l'agence ne t'a pas fourni les crampons adaptés aux chaussures.
- Quand ta pote t'annonce que les 3/4 des gateaux sensés te nourrir en cas de fringale pendant le trek ont disparu de façon mystérieuse (non, elle ne les a pas mangés en douce mais probablement oubliés dans le bazard des changements de sacs à l'agence).
- Quand tu coupes ton tube de creme solaire en 2 comme tu le fais souvent pour récupérer le fond de crême, mais que cette fois-ci tout gicle sur les affaires et dans la chambre.
- Quand, en rentrant, tu prends une douche mais que tu te rends compte que tu n'as absolument plus aucune affaires propres à mettre. Tu as donc le choix entre avoir froid ou remettre des trucs qui puent.

 
Note : 2.57 - 7 votes



Commentaires
  • par marielle.michel@wanadoo.fr 05/10/2017 Alerter

    BRAVO !!!!! vous etes épatantes ,quelles forces intérieures vous avez !!!
    continuez ainsi eclatez vous .....en faisant quand meme un peu attention lol
    je vous embrasse

  • par Patricia 05/10/2017 Alerter

    Waou !!!!!!! Oui, la force est en vous !
    Juju vous félicite tandis que je vous admire ......et que Chataigne ronfle...
    On vous embrasse for

  • par Paulette dede 06/10/2017 Alerter

    Toujourdes commentaires deplus enplus merveilleux felicitacionsles filles grosbisous

  • par Herve 06/10/2017 Alerter

    Belle photos bon article bravo vous avez bien mérite votre sommet en plus des conditions pas facile .celas me rappel de bon souvenir.sans aucun doute cette expérience vous servira .le physique ne fait pas tout à un moment donner c'est dans la tête .vous pouvez être fière de vous .

  • par Sylvie RAMEAU 07/10/2017 Alerter

    Super Gwen et continue de t'éclater et de dépasser tes limites avec ton amie. Bisous de nous 4
    Sylvie

  • par michelhuttin@gmail.com 08/10/2017 Alerter

    je ne vous dirais qu'un seul mot:FELICITATIONS
    vos performances physiques sont à la hauteur de votre mental, l'un ne va sans l'autre .

  • par nelly 09/10/2017 Alerter

    Ça va être maintenant difficile de revenir à La Rochelle point culminant 20m max ....Bravo

  • par estelle 10/10/2017 Alerter

    Vous êtes allez au bout de vous même bravo ! Reprenez des bonnes forces tout de même !

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
20/07/2017 | quito | 8 commentaires

Bienvenido a Quito!

Hola senores y senoritas!

Après plus de 17h de vol, 13h d'escale, 5 repas dans les airs et un passage par Istanbul et Bogota, nous sommes (enfin) arrivées a Quito le 19 juillet vers 18h30 (heure locale, soit le 20 vers 1h30 du mat' en France). Un taxi et 40 minutes plus tard pendant lesquelles nous avons cherché à comprendre les codes de conduite qui nous ...

Lire la suite

 
24/07/2017 | mindo | 3 commentaires

Mindo, nous voilà !

Nous sommes parties prendre le bus pour Mindo le dimanche 23 juillet au matin. Pour notre premier trajet en bus, nous n'avons pas eu de grandes frayeurs même si la conduite était sportive. Une route sineuse au sein des forêts montagneuses nous ammène en un peu plus de 2h dans le petit village de Mindo. Nous nous installons dans une petite maison en bois qui propose des ... Lire la suite

 
29/07/2017 | otavalo | 4 commentaires

Otavalo

Après la folie de Quito et la moiteur de Mindo, nous arrivons à Otavalo le 25 juillet dans l'après-midi. Plus animée que Mindo mais bien plus calme que Quito, cette jolie ville entourée de montagnes nous fait d'emblée bonne impression. Il faut dire qu'avec ses 2 500 m d'altitude, son air frais et l'absence de moustiques, le climat ici nous convient bien ... Lire la suite

 
01/08/2017 | Quilotoa | 5 commentaires

Boucle de Quilotoa

 Le samedi 29 juillet, nous nous sommes levées de bonne heure pour voir le marché artisanal hebdomadaire d'Otavalo avant de prendre le bus pour Latacunga. Souvent décrit comme l'un des plus grands du pays, ce marché est assez réputé et nous n'avons pas été déçues : des rues entières étaient remplies ... Lire la suite

 
04/08/2017 | BANOS | 7 commentaires

Baños, ville d'activités de pleine nature !

On avait entendu un peu de bien et beaucoup de mal de Baños, mais on avait décidé d'y aller quand même car c'est une ville où on peut faire énormément de choses : rando, VTT, cascades, tyroliennes, saut à l'élastique, canyoning... On s'attendait donc à une ville un peu moche mais dynamique. Et bien non seulement la ville propose ... Lire la suite

 
04/08/2017 | Riobamba | 6 commentaires

Riobamba - Chimborazo

Le vendredi 04 août au matin, nous avons quitté Baños pour nous rendre à Riobamba, à 1h30 de bus plus au Sud. Riobamba est une assez grande ville à partir de laquelle il est possible notamment de se rendre sur le volcan Chimburazo, le plus haut d'Equateur: son sommet culmine à 6 263 m d'altitude. C'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle ... Lire la suite

 
06/08/2017 | cuenca équateur | 3 commentaires

Cuenca

 "Après Quito, Cuenca est la plus importante et la plus belle cité coloniale du pays" disait Lonely Planet. Et bien nous, on a trouvé que ces deux villes n'avaient rien à voir... Cuenca est bien plus belle que Quito, il y a moins de voitures et en plus le climat y est meilleur! Nous y sommes arrivées le dimanche 6 août dans l'après-midi, il ... Lire la suite

 
10/08/2017 | | 4 commentaires

Lojà, dernière ville d'Equateur

Nous sommes arrivées à Lojà le 10 août dans l'après-midi, après 6h de bus depuis Cuenca. Nous profitons de la fin de journée pour trouver un hostel pas trop mal et repérer les meilleurs endroits pour manger... Car à Lojà, on touve pas mal de spécialités culinaires équatoriennes!Le vendredi 11 août sera ... Lire la suite

 
15/08/2017 | Chachapoyas | 1 commentaire

Arrivée au Pérou et Chahapoyas

Le Pérou est 2,5 fois plus grand que la France, et on s'en est vite rendues compte !
Nous avons pris le bus lundi 14/08 à minuit en direction de Piura où nous sommes arrivées le mardi 15 vers 9:30 après un passage de la frontière en pleine nuit, en remplissant des papiers plus ou moins flous pour pouvoir entrer au Pérou ...
Lire la suite

 
18/08/2017 | Cajamarca | 9 commentaires

Cajamarca, ville historique

Après une nuit bien confortable dans le bus (non, c'est une blague), nous arrivons à Cajamarca vendredi 18/08 au matin, sous un temps un peu maussade. Ce sera une ville étape avant de descendre plus au sud du Pérou.
Cette ville est gorgée d'histoire car elle a été le lieu de gros affrontements entre les incas et les conquistadors espagnols ...
Lire la suite

 
20/08/2017 | Huaraz | 7 commentaires

Huaraz, paradis des amoureux de la montagne

Huaraz, située au pied des montagnes, est le point de départ de pas mal de randonnées à la journée et de trekking sur plusieurs jours : c'est la raison principale de notre passage ici. Nous sommes arrivées dimanche 20/08 à l'aube où nous avons été accueillies dans une auberge plutôt sympas ... Lire la suite

 
27/08/2017 | Lima | 3 commentaires

Lima

Nous sommes arrivées à Lima depuis Huaraz par un bus de nuit, le dimanche 27 août vers 6h du matin (oui, on débarque presque toujours dans les villes entre 4 et 6h du matin... C'est pas super pratique maintenant qu'on en parle ^^). Après un petit dejeuner tout sauf péruvien (gâteau au chocolat), nous nous dirigeons lentement vers le centre historique ... Lire la suite

 
05/09/2017 | Cuzco | 6 commentaires

En route pour l'une des sept merveilles du monde

 Qui aurait cru que se rendre au Machu Picchu était si compliqué??? Il nous aura fallu presque une journée entière pour étudier toutes les possibilités...Mais nous opterons finalement pour :
- un collectivo pour se rendre de Cuzco à Hydroélectrica : environ 6h de trajet;
- une marche de Hydroélectrica à Aguas ...

Lire la suite

 
08/09/2017 | Cuzco | 3 commentaires

Tous les chemins mènent à...Cuzco

Nous sommes arrivées à Cuzco le jeudi 31 août en début de matinée, après les fameuses 22h de bus auxquelles nous avons survêcues ! Nous trouvons assez facilement l'auberge que nous avions repérée et commençons à découvrir la ville dans l'après-midi, avec ses ruelles étroites, ses constuctions ... Lire la suite

 
09/09/2017 | aréquipa | 3 commentaires

Aréquipa et Canyon de Colca

 Nous avons quitté Cusco par le bus de nuit à 20h30 le samedi 09 septembre pour arriver à Aréquipa le dimanche matin à 6h30 (ça faisait longtemps!!). Un taxi nous amène dans le centre où nous trouvons un hostal avant de partir en quête d'un petit dejeuner. Le reste de la journée sera consacré à la ... Lire la suite

 
15/09/2017 | Copacabana, bolivia | 4 commentaires

Lac Titicaca


Le samedi 15 septembre nous avons pris un bus à 8h30 en direction de Puno, ville de départ pour aller découvrir le Lac Titicaca, lac le plus haut du monde. Nous y arrivons en milieu d'après-midi et rejoignons un hostel en traversant un marché des plus mouvementés. La suite de la journée sera consacrée à l'organisation de la ...
Lire la suite

 
20/09/2017 | La Paz, Bolivia | 3 commentaires

La Paz

 Pardon amis Equatoriens, pardon amis Péruviens... Mais La Paz vient de gagner sans conteste le titre de la capitale la plus incroyable qu'on ait faite jusqu'à présent! Nous y sommes arrivées le mercredi 20 septembre vers 17h, après moins de 4h de bus depuis Copacabana. On a beau savoir que c'est la capitale la plus haute du monde (elle culmine entre 3200 ... Lire la suite

 
28/09/2017 | Rurrenabaque | 3 commentaires

Découverte de l'Amazonie

Cela faisait 2 mois que lorsque l'on nous demandait "Et l'Amazonie, vous y êtes allées?!" on répondait "Pas encore, on ira en Bolivie"... Il fallait donc bien que ce moment tant attendu finisse par arriver!! Et pour cela, nous avons choisi Rurrenabaque. Le première raison est que ça avait l'air trop bien, la seconde est que par rapport aux autres pays ça ... Lire la suite

 
02/10/2017 | Cochabamba bolivia | 4 commentaires

Ville étape - Cochabamba

 Au retour de la jungle, nous avons refait les 16h de bus en direction de La Paz puis nous avons enchaîné avec 7h (qui se sont transformées en 10h!!) supplémentaires pour rejoindre la ville de Cochabamba sans programme bien défini, on sait que ce sera juste une ville étape avant de nous rendre à Sucre ou Santa-Cruz ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Mes photos

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil